----Annonce flash----

Journal Scientifique et Technique du Mali -(JSTM)-

Mission: Promouvoir la science au Mali, comme moteur de développement -- Site web: Cliquez ici -- Vous y trouverez gratuitement nos magazines scientifiques

Header ad

Mali: Trois leaders d’oppositions dans la rue. Ce qu’ils exigent du président IBK!

Mali: Trois leaders d’oppositions dans la rue. Ce qu’ils exigent du président IBK!
Mine serrée,  pancartes dans les mains  en marchants côte à côte dans un rythme lent,  ces trois présidents de partis politiques ont  battu le pavé, ce lundi, à Bamako pour apporter leur soutien aux enseignants grévistes  et exiger une bonne gouvernance.

-Maliweb.net- Il s’agit du chef du parti Sadi, l’honorable Oumar Mariko,  Aboubacar Sidiki Fomba, de l’ADPEM, Baila Niang, de l’UPM,  tous  membres du  Mouvement Démocratique Populaire (MDP).  La marche est parti de l’Esplanade de la Bourse du travail pour prendre fin au monument de l’indépendance, où les trois leaders ont  demandé l’application de l’article 39 et  le respect du principe démocratique au Mali.les trois leader de l'opposition

En outre,  ils exigent la fin de la mauvaise gouvernance, le report des législatives  en justifiant cette position par l’expansion de  l’insécurité et de tragédies à travers le pays.  Toujours dans ce registre, les manifestants demandent une  explication convaincante de l’État, sur la nouvelle attaque d’Ogossagou, qui a fait une cinquantaine de morts,  et la traduction de leurs auteurs et complices devant la justice. Par respect à la mémoire des soldats tombés sur le front, les trois chefs de partis  exigent ’’ l’interdiction des festivals et toutes les manifestations folkloriques’’.  Et d’enfoncer le clou en demandant aux autorités de faire le  bilan d’exécution détaillé des 1 230 milliards alloués aux FAMA à travers la Loi de programmation militaire, une  explication sur le bien-fondé des 15 nouveaux blindés récemment acquis  par l’armée malienne.  Il faut rappeler que quelques semaines après la livraison de ces blindés, des sources au sein de la hiérarchie militaire  faisaient état des doutes sur la qualité de blindages de certains véhicules de combats.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *