----Annonce flash----

Journal Scientifique et Technique du Mali -(JSTM)-

Mission: Promouvoir la science au Mali, comme moteur de développement -- Site web: Cliquez ici -- Vous y trouverez gratuitement nos magazines scientifiques

Header ad

Enlèvement du Pr Clément Dembélé: Est-il déjà mort, comme Birama Touré, le journaliste du Sphynx?

Enlèvement du Pr Clément Dembélé: Est-il déjà mort, comme Birama Touré, le journaliste du Sphynx?

Capturé avec barbarie le 09 mai sur une place publique du quartier de Banconi (Bamako) par douze hommes cagoulés et armés surgissant de deux véhicules 4×4 noirs, Pr. Clément Dembélé demeure toujours comme porté disparu depuis.

Dix jours déjà, ce lundi, 18 mai, qu’on est sans nouvelles de lui, les rumeurs les plus folles font petit à petit place à une quasi certitude : il lui est arrivé malheur qui, dans le meilleur des cas, peut être une atteinte à son intégrité physique, soit que ses ravisseurs l’ont carrément défiguré, soit qu’ils l’ont si sauvagement traité qu’il se trouve dans un état de faiblesse tel qu’ils ne peuvent le remettre si tôt en liberté pour éviter toutes douloureuses constatations par l’opinion publique nationale et internationale.

Mais, qu’à Dieu ne plaise, le pire de plus en plus redouté qui tracasse les esprits, c’est l’éventualité, fort probable au regard du pourrissement continu de l’État de droit que nous vivons, de la mort du Pr. Clément Dembélé. Puisqu’il a fait l’objet de rapt suite à la diffusion d’une vidéo dans laquelle il annonça pour la semaine à venir la montée en puissance des forces patriotiques pour obliger à une gouvernance vertueuse qui fait dramatiquement défaut, ceux qui se sont emparés de lui, dans leur détermination à le faire parler, à lui arracher des révélations, l’ont-ils soumis à des tortures qui ont mal tourné ?

Une de ces morts accidentelles à l’instar de celle du journaliste Birama Touré de l’hebdomadaire d’Investigations Le Sphynx, qui aurait rendu l’âme dans les locaux de la Sécurité d’État et qui est toujours porté disparu?
Tant de soupçons, d’angoisses et d’anxiété prospèrent parce que, depuis son enlèvement, nul n’a revu Pr. Clément Dembélé. Ni sa famille, ni ses collaborateurs de la P.C.C. (Plateforme contre la Corruption et le Chômage) n’ont pu l’approcher malgré de multiples efforts déployés dans ce but.

Tout le monde est du reste convaincu qu’il se trouve entre les mains de la Sécurité d’État dont les méthodes sont régulièrement décriées. Où se trouve détenu Pr. Clément Dembélé s’il est encore en vie? Personne ne le sait, au point qu’une information diffuse le donne probablement enfermé dans un de ces CUL-DE-BASSE-FOSSE à l’Assemblée nationale. Si cette nouvelle se confirmait, ce serait un comble pour la démocratie malienne. Dans tous les cas, sa détention dans un black-out total tranche avec les lois de la République, trahit même gravement la Constitution qui stipule en son article 10 : “Nul ne peut être détenu pendant une durée supérieure à quarante-huit heures que par décision motivée f’un Magistrat de l’ordre judiciaire.

Nul ne peut être détenu dans un établissement pénitentiaire que sur mandat délivré par un Magistrat de l’ordre judiciaire.”
Il y a lieu, en ce cas comme dans tous les autres, de se conformer aux lois de la république égale et égalitaire pour tous. L’État de droit s’en trouvera garanti.

Source le Denonciateur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *