----Annonce flash----

Journal Scientifique et Technique du Mali -(JSTM)-

Mission: Promouvoir la science au Mali, comme moteur de développement -- Site web: Cliquez ici -- Vous y trouverez gratuitement nos magazines scientifiques

Header ad

CPI : Me Claver N’Dri livre les secrets de la victoire de Blé Goudé

CPI : Me Claver N’Dri livre les secrets de la victoire de Blé Goudé
Charles Blé Goudé a été acquitté pour « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité » devant la CPI. Son avocat, Me Claver N’Dri Kouadio, lève un coin de voile sur ce verdict prononcé en faveur de son client.

Les précisions de Me Claver N’Dri sur la défense de Blé Goudé

L’équipe de défense de Charles Blé Goudé a mis un point d’honneur à démonter, point par point, les accusations du procureur pour des faits liés à la crise postélectorale. S’il est indéniable que tous les avocats composant cette équipe ont tiré leur épingle du jeu, l’un d’eux a véritablement crevé l’écran de par sa plaidoirie méthodique et l’agencement de ses arguments factuels et juridiques. Il s’agit de Me Claver N’Dri Kouadio.

Lors de l’audience autorisée par le juge Cuno Tarfusser aux équipes de défense de plaider l’acquittement de leurs clients, en octobre et novembre dernier, Me N’Dri Claver est revenu sur les dépositions des témoins à charge à propos du meeting du Baron bar incriminant l’ancien leader des jeunes patriotes.

Le timing des évènements, les circonstances des faits, la véracité des accusations, les contradictions entre les témoignages… l’avocat international les a tous tournés et retournés afin d’éclairer la lanterne de la Cour pénale internationale (CPI) sur le fait que son client était totalement étranger aux faits allégués.

Cette démarche a indéniablement eu son pesant d’or dans le verdit des juges de la Chambre de première instance prononçant l’acquittement et la libération immédiate de l’ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo et de son mentor.

Mais plutôt que de s’en féliciter et de s’enorgueillir, Me Claver N’Dri a plutôt eu une autre approche, celle mettre au crédit de son client sa propre libération. « La libération de Charles n’est pas de notre fait. Mais ce sont plutôt les actions antérieures de notre Client qui ont joué en sa faveur », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Quand nous nous croyons forts, faisons très attention aux actes que nous posons. »

Notons que Charles Blé Goudé réside jusque-là dans un hôtel à La Haye, attendant de trouver un pays d’accueil pour la suite de la procédure pendante devant la CPI.

Source : afriquesur7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *