----Annonce flash----

Journal Scientifique et Technique du Mali -(JSTM)-

Mission: Promouvoir la science au Mali, comme moteur de développement -- Site web: Cliquez ici -- Vous y trouverez gratuitement nos magazines scientifiques

Header ad

Côte d’Ivoire: Un commando armé attaque près d’un corridor à Daloa : un mort, un blessé grave

Côte d’Ivoire: Un commando armé attaque près d’un corridor à Daloa : un mort, un blessé grave

Après un long silence pour, certainement, « endormir » les forces de défense et de sécurité en service dans le département de Daloa, le commando qui y semait la terreur, a refait surface dans la nuit du mercredi 29 janvier 2020, sur l’axe Daloa-Bouaflé. Et outrecuidance, c’est même non loin d’un corridor, que ces sombres individus vont montrer leur extrême capacité de nuisance.

Nos sources expliquent, en effet, qu’il est environ 21 h, quand deux commerçants circulant sur une moto et en provenance de la ville de Daloa, sont en route pour la jeune sous-préfecture de Zaïbo.

Et là, malheureusement, ils tombent sur le sinistre commando dont les membres sont armés de kalachnikovs et de fusils de calibre 12. Sans sommation, ces quidams sans cœur, les canardent ; faisant perdre au passage, le contrôle de la moto au conducteur Dao Tibo. L’engin va se renverser dans un ravin, avec ses deux passagers grièvement blessés.

Attirés par les coups de feu, quelques habitants du village de Zébra, bourgade située non loin de là, accourent voir ce qui se passe. C’est ainsi qu’ils découvrent les deux blessés, surtout par balles.

Informé, le chef dudit village alerte, à son tour, les gendarmes. Un détachement de la maréchaussée se déporte sur place. Les sapeurs-pompiers aussi. Ces derniers, tout de suite après, évacuent les deux victimes au Chr de Daloa.

Hélas, en ces lieux, Dao Tibo succombe à ses blessures. Son compagnon d’infortune, plus chanceux, est plus tard tiré d’affaire grâce à des soins. C’est lui qui explique que les bandits armés, après avoir tiré sur eux, les dépouillent de leur argent et leur moto, avant de se fondre dans la nature.

A la suite de son témoignage, les forces de l’ordre sont, une fois de plus, aux trousses du sinistre commando.

Julien LENOIR (Correspondant régional)

Source : Linfodrome

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *