----Annonce flash----

Journal Scientifique et Technique du Mali -(JSTM)-

Mission: Promouvoir la science au Mali, comme moteur de développement -- Site web: Cliquez ici -- Vous y trouverez gratuitement nos magazines scientifiques

Header ad

Côte d’Ivoire : le Responsable local de l’ONG Urgences Panafricanistes fait de graves révélations

Côte d’Ivoire : le Responsable local de l’ONG Urgences Panafricanistes fait de graves révélations
Dr Brice Béhiri, premier Responsable de l’ONG Urgences panafricanistes Côte d’Ivoire a affirmé au cours d’une interview réalisée par le confrère Ovajab, qu’à la différence des autres mouvements panafricanistes, son ONG est très présente sur le terrain et au contact des masses populaires. Le panafricaniste appelle aussi les autorités à la distribution gratuite des masques et des solutions hydro alcooliques pour éviter la propagation du coronavirus. Interview…

Pouvez-vous présenter votre ONG ?

Dr Behiri : l’ONG Urgences Panafricanistes est un mouvement Citoyen, Géopolitique, continental et traditionaliste Africain. Elle a été fondeé en 2016 à Dakar au sénegal, par des activistes politiques, des médecins, des journalistes, des avocats, des pharmaciens… Son siège international se trouve à Cotonou au Benin.

Quels sont les objectifs de votre ONG ?

Pour commencer, j’aimerais vous dire que notre ONG s’inscrit dans la dynamique de la résistance au néocolonialisme, au globalisme et à l’impérialisme sous toutes ses formes.

Notre mission principale est de sensibiliser et d’éveiller au mieux les consciences des populations Africaines, Afro-descendantes, d’apporter assistance à nos frères qui sont dans le besoin et de prôner l’unité et la solidarité Africaine. À la différence des autres mouvements panafricanistes, nous sommes très présents sur le terrain et au contact des masses populaires.

Aujourd’hui le monde entier vit une crise sanitaire sans précédent, quelles sont vos impressions ?

Je trouve très triste ce qui arrive au monde entier. Je m’incline devant la mémoire des victimes de cette pandémie. J’adresse mes sincères condoléances aux familles éplorées. Je souhaite beaucoup de courage à toutes les personnes infectées, ainsi qu’à leur famille. Tous mes remerciements vont à l’endroit du corps médical, qui depuis le début de cette pandémie ne cesse de décupler ses efforts. Remerciement spécial aux gouvernements chinois, russes et cubains pour leur assistance à l’Italie. Tant bien que ces pays aient parfois été dépeint systématiquement par certains pays occidentaux. Je souhaite vivement qu’un remède soit vivement trouvé, rendu officiel et accessible à tous pour qu’on sorte définitivement de cette crise sanitaire.

Pour en venir aux remèdes pour guérir ou contre carrer la propagation du virus, que pensez-vous des mesures prises par le gouvernement ivoirien ?

Je voudrais remercier le chef de l’Etat et son gouvernement pour toutes les mesures prises. Dans son adresse à la nation du lundi 23 mars 2020, j’ai entendu dire qu’il débloquait environ 95 milliards. C’est une bonne initiative !

Comme bon nombre d’ivoiriens, je souhaiterais que cette somme soit utilisée à bon escient. Je le dis pourquoi ? parce que comme vous le constatez, le président ne nous a pas dit avec précision à quoi servirait ces fonds. Connaissant la mentalité de nos dirigeants, j’ai bien peur que cette enveloppe ne soit détournée. Pour ma part sans être prétentieux, j’aurais souhaité que cet argent serve en grande partie à renforcer en prévision le système sanitaire ivoirien, puis à stabiliser ou au mieux à baisser le coût de la vie.

Je m’explique :

  • Les denrées alimentaires : réduire les coûts liés aux importations
  • Le transport : baisser le coût du carburant afin que les transporteurs puissent s’en sortir face aux nouvelles mesures prises par le gouvernement.
  • La gratuité effective de tous les soins durant cette crise et la stabilisation du prix des médicaments
  • Suspension des factures d’eau et d’électricité pour tous les ménages et les PME.
  • Distribution gratuite des masques et des solutions hydro alcooliques pour éviter la propagation du CORONAVIRUS,
  • Pour les petits commerçants et les travailleurs du secteur informel, dans la mesure du possible, les autoriser à exercer leurs activités tout en leur donnant les moyens de renforcer les mesures d’hygiènes.
  • Suspension de toutes les taxes municipales afférentes à leurs activités.

Pour clore avec ce chapitre sur lequel j’ai évité de trop m’attarder, je dirai que si ce montant décaissé par le gouvernement est réellement et intégralement affectés aux postes précités, cela soulagerait la population et l’aidera à respecter les consignes de sécurité prodiguées par nos autorités.

Quel est votre mot de fin ?

En cette période de crise sanitaire, j’invite toutes les populations vivant en Côte d’ivoire à l’unité et à la cohésion sociale. J’exhorte tout un chacun à l’indulgence et à la compréhension au quotidien. J’appelle à la responsabilité de tous les acteurs sociaux, et surtout des commerçants afin d’éviter de faire flamber les prix. J’appelle les ivoiriens aux stricts respects des mesures prises par le gouvernement pour éviter la propagation du CORONAVIRUS, et je profite de l’occasion pour demander également aux membres du gouvernement d’être justes, sociables et responsables dans la gestion de l’enveloppe décaissée par le chef de l’Etat. Que Dieu et les ancêtres purs bénissent et protègent l’Afrique et le monde entier.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *